BELA à Marseille, Lyon, en juin, à la radio !

Bonjour,

En ce mois de mai, nous poursuivons notre périple musical à Marseille d’abord pour le Festival Les Musiques.

Nous étions hier à la Fondation Camargo à Cassis, avec en toile de fond les flots et le Cap Canaille, dans un théâtre de la mer. Là, découverte émerveillée du quatuor de la compositrice Ruth Crawford Seeger : une oeuvre totalement ovni, écrite en 1931. La photographe Viviana Peretti, en résidence à la Fondation Camargo, nous a offert cette photographie, quelque part entre 1950 et 1960, dans l’atmosphère d’un artiste-philanthrope, Jérôme Hill, fondateur de ce lieu magique où chaque année, les artistes et chercheurs américains viennent se gorger quelques mois de la lumière de Cassis, et créer.

Ce samedi 16 mai à 21h, nous retrouvons à nouveau le trio Jean Louis pour la musique sulfureuse de « Violes Trompes et Tambours ! » entre jazz mordant et électrique, noise sauvage, grooves et transes, et puis la plus raffinée des musiques de chambre : un terrain de jeu dont nous n’avons pas achevé de savourer les multiples reliefs !

En savoir [+]

Et puis nous retrouvons notre doux foyer Lyonnais, le Théâtre de la Croix Rousse.

D’abord, lundi 18 mai, pour y jouer autour de notre très chère création de Jérôme Combier, « Parler longuement de Fantômes », le quatuor Serioso de Beethoven, et l’époustouflant 5ème quatuor de Bartok. Le concert aura lieu à 20h30, précédé d’un court propos d’avant concert à 19h30 dans le studio du Théâtre.

En savoir [+]

Béla:        « …oui… Jérôme COMBIER, un Français… son dernier quatuor est une réussite!… »

Ludwig:  « Pfff…ces p’tits jeunes qui font de l’ombre aux vieux!…. »

F. Aurier


Et puis à la Croix Rousse, la musique et le rire sont souvent complices.

Alors nous y retrouvons jeudi 21 mai à 20h, notre accolyte François Sarhan, à la fois le compositeur de véritables bijoux, et performeur hors pistes. Nous nous prêtons au jeu de sa quatrième conférence du Professeur Glaçon où Sarhan, Zappa, Hus, Dubuffet, Daniil Harms … serviront un exposé aussi savant que foutraque de savoirs inédits.

Cette aventure encyclopédique, appelée « Le Serpent à Cordes », était née en Afrique du Sud, il y a de cela 3 ans, ce sera sa première en langue française, menée avec le regard intraitable et bienveillant de Jean Lacornerie !

En savoir [+]


En juin ensuite, nous vous invitons d’abord les 19 et 21 juin à deux concerts dans le cadre le plus bucolique qui soit, le Parc Jean – Jacques Rousseau à Ermenonville.

Là, où le paysagiste a eu à coeur de donner toute liberté à la nature et à la rêverie du promeneur, la musique de George Crumb, Kevin Volans et John Cage prolongera à l’infini cette méditation pour le festival des Fabriques.

En savoir [+]



Puis nous serons le 27 juin à 16h, pour la deuxième année consécutive les invités du festival Cello Fan, mené par le violoncelliste Frédéric Audibert, pour un programme où JS Bach et Walter Hus jouent à saute siècle dans un jeu rythmique ennivrant..

En savoir [+]


Ce mois de juin sera aussi, le moment pour nous de donner la dernière main à notre spectacle « Spectres » avec la Compagnie chorégraphique Grenade (Josette Baïz).

Une année de dialogue, d’écoutes, de résidences, sur l’impulsion du Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence, pour composer entre musiciens, chorégraphe et danseurs un ouvrage où les musiques de Britten, Crumb, Oswald, Schnittke et Kurtag habitent avec une densité jubilatoire les corps de danseurs devenus fantômes, spectres, revenants, esprits, et même, zombies !

Nous vous espérons nombreux et curieux pour la création qui se jouera en trois temps, le 3 juillet à la Minoterie de Marseille pour le Festival de Marseille – Danse et Arts Multiples, puis les 5 et 6 juillet au Festival d’Art Lyrique d’Aix en Provence, au Théâtre du Bois de l’Aune…