Chevelure, de François Bohy

François Bohy, à propos de son quatuor, Chevelure

Création le 15 juin 2018, Festival Tons Voisins

QBéla_Photo_François-BOHYJ’ai intitulé  mon quatuor à cordes « Chevelure », en référence à un petit livre de Claude Simon dont le titre est « La Chevelure de Bérénice ».

Ce texte m’a servi de support pour cette œuvre de manière structuraliste dans la mesure où chaque partie de l’œuvre compte autant de valeurs de durées qu’il y a de mots dans le texte.

De plus, je m’en suis servi également pour la matière sonore car celle-ci est directement en liaison avec les typologies de personnages évoqués dans le récit.

Ce faisant, j’ai retrouvé dans cette pièce la même sensation que celle éprouvée en lisant le texte de Claude Simon : l’impression de pénétrer dans un monde inconnu, mais non pas bizarre, où tout s’éclaire petit à petit, au fil de la lecture des récits entrecroisés.

Ce structuralisme est en même temps très imprégné de ma propre subjectivité car les typologies de personnages présents dans le livre ne trouvent leur origine que dans mon plaisir à lire ce livre, plaisir que j’ai retrouvé en écrivant cette musique, plaisir que je vous souhaite, enfin, à son écoute.

Lien vers la création de l’œuvre Chevelure

Site internet de François Bohy