La Musique sans Marteau

… Un concert de musique contemporaine pour les jeunes oreilles …

Que d’événements dans le paysage musical de ces 50 dernières années !

L’explosion des formes, l’amplification, la déconstruction de la tonalité et de la mélodie, l’informatique, la musique commerciale, les musiques du monde, la mondialisation,la nostalgie de la tonalité, les machines, le hasard, le mélange des genres, la musique contemporaine, l’improvisation…

Et ces figures presque mythiques que sont les Cage, Ligeti, Henri, Berio qui ont tracé dans l’air vide, des sentiers inouïs tels des Frison-Roche de la musique. Ces éclaireurs lucides et fous ont inventé, au milieu de l’incrédulité parfois assassine des mélomanes, les langages de demain qui nous permettent de lire notre monde.

Une telle aventure mérite que l’on s’y intéresse diablement, et le Quatuor Béla, porté par sa joie des découvertes, se propose d’entraîner les oreilles de nos plus jeunes contemporains dans les péripéties musicales de cette fresque.

Un spectacle nécessaire et palpitant !

Programme

(Il s’agit à chaque fois d’extraits)

  • In Vivo pour quatuor à cordes de Raphaël CENDO (2007) – France
  • Langsamer Satz pour quatuor à cordes d’ Anton WEBERN (1905) – Autriche
  • 6 Bagatelles pour quatuor à cordes d’Anton WEBERN (1910) – Autriche
  • 3 Pièces pour quatuor à cordes d’Igor STRAVINSKY (1915) – Russie
  • Quatuor n°3 de Béla BARTOK (1929) – Hongrie
  • ST/4, 1-080262 pour quatuor à cordes de Iannis XENAKIS (1956) – Grèce
  • Quatuor n°2 de György LIGETI (1968) – Hongrie
  • Gran Torso pour quatuor à cordes de Helmut LACHENMANN (1976) – Allemagne
  • Company pour quatuor à cordes de Philip GLASS (1984) – Etats-Unis
  • Four pour quatuor à cordes de John CAGE (1992) – Etats-Unis
  • Impressions d’Afrique de Frédéric AURIER (2007) – France

    « Un concert-spectacle indispensable pour petits et grands faisant découvrir la musique contemporaine de l’intérieur, comprendre comment elle s’est construite à travers le temps et l’histoire. Ce parcours ludique très varié nous entraîne dans l’univers de compositeurs aux approches différentes, aux expérimentations rigoureuses et passionnantes. »
    Maryse FRANCK, Cité de la Musique


QBéla_Dessin_Mokeit Von LindenCréation

Le 6 mai 2010 au Festival Vacarme de Printemps, en Savoie.

Production

Ce concert a reçu le soutien de la DRAC Rhône Alpes

Sur scène

Ce concert s’adresse aux spectateurs à partir de 9 ans et jusqu’à 99 ans.
Il dure une heure.


Medias

Revue de presse (PDF)
Dessin : Mokeit Von Linden

Dates

Ce concert a été joué au Vacarme de Printemps en Savoie, à la Prison de Chambéry, à la Cité de la Musique à Paris, à l’Arsenal de Metz, au festival les Musiques à Marseille, à la Scène Nationale de Besançon, à la Comédie de Clermont Ferrand, au festival le DoMo, à Saint Paul de Léon, au Théâtre Charles Dullin de Chambéry, à l’Auditorium de Seynod, au festival Aix en Juin, au Théâtre de la Croix Rousse à Lyon…