Les Métanuits invitent le Quatuor Béla. Hommage à György Ligeti

Ligeti ? J’adore !

Moi aussi j’adore !

Ainsi naissent Les Métanuits, l’adaptation des Métamorphoses Nocturnes de Gyorgy Ligeti par Emile Parisien et Roberto Negro, aussi généreuse et foudroyée que pleine de révérence à l’égard du grand maître hongrois. Il s’agit à la fois d’une réduction et d’une réécriture pour saxophone et piano du célèbre quatuor à cordes écrit par Ligeti entre 1953 et 1954, son premier quatuor.
Emile Parisien et Roberto Negro marchent à la fois dedans, à côté, au-delà et entre les lignes de l’original. Ils lui ouvrent les portes de l’improvisation tout en respectant le caractère des thématiques, profondes et ludiques.
Une écriture habitée par le rythme; tantôt moteur tranquille, tantôt diable sous caféine.

‘Hommage à Ligeti’
« Les croisements entre musique classique et jazz me sont tout particulièrement chers. Les frontières entre ces genres n’ont plus lieu d’être. », défend le pianiste Roberto Negro. D’où l’invitation qu’il lance au Quatuor Béla, avec lequel il travaille pour la première fois ici. Dans une sorte d’effet miroir, le quatuor à cordes interprétera, lui aussi, le premier quatuor des Métamorphoses Nocturnes. Ligeti le composa au milieu des années 1950 en rendant discrètement hommage à son aîné Béla Bartók dont on reconnaît le climat crépusculaire et l’écriture en variation.
Une troisième partie réunit les six musiciens autour d’une pièce de Roberto Negro spécialement pour cet hommage rendu à Ligeti. Le pianiste écrit donc ici pour le célèbre quatuor auquel s’ajoutent Emile Parisien, au saxophone, et lui-même, au piano. Sa composition puise librement au sein des techniques propres à Ligeti. Lequel s’inspire autant de mécaniques diaboliques, de phénomènes musico-climatiques, d’avant-gardisme aussi bien que de folklore.

Programme

  • György LIGETI, Métamorphoses Nocturnes
    Quatuor Béla
  • Roberto NEGRO, Emile PARISIEN, Métanuits
    Roberto NEGRO, piano, piano préparé
    Emile PARISIEN, saxophone
  • Roberto NEGRO, Requiem for Lullaby
    Emile PARISIEN
    Roberto NEGRO
    Quatuor Béla
    Cette composition a reçu l’Aide à l’écriture d’une œuvre musicale originale

QBéla_Photo_Lüne3000_DDB18


Création

Mardi 27 mars 2018, à l’Hexagone de Meylan avec le Festival Détours de Babel

Coproduction

Une coproduction Centre International des Musiques Nomades / Le Triton
Abbaye de Noirlac / Merci pour le poisson

Média

Musique : Ligeti, Métamorphoses Nocturnes

Vidéo : Metanuits

Dates