Schubert | D’Adamo, avec Noémi Boutin

Quintette, pour ombres et violoncelle


« Voilà plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le fleuve noir. »

A.Rimbaud

Une violoncelliste, seule visible en scène.
Un quatuor, ombres musiciennes, caché ou dissimulé.
Daniel D’Adamo joue de ce dispositif pour créer une œuvre de miroirs et d’échos en préambule au sublime Quintette en ut de Franz Schubert.

Programme

  • Daniel D’ADAMO
    Sur vestiges, quintette à cordes
    Commande de La Belle Saison
    Avec le soutien de ProQuartet – Centre européen de musique de chambre
  • Franz SCHUBERT
    Quintette en ut pour deux violoncelles


QBéla_Photo_La Jeune Femme et la Mort_Hervé Frichet

Équipe artistique

Le Quatuor Béla 
Julien Dieudegard & Frédéric Aurier, violons
Julian Boutin, alto
Luc Dedreuil, violoncelle  
& Noémi Boutin
, violoncelle  

Hervé Frichet, photographie, scénographie, création lumière 
Éloïse Simonis, costumes
Pierre Yves Boutrand, construction

Production

Une création La Belle Saison,
production déléguée Association l’Oreille Droite – Quatuor Béla
coproduction le Théâtre de Coulommiers, Compagnie Frotter | Frapper (Noémi Boutin),
avec l’aide au projet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le soutien de la Spédidam, de ProQuartet, l’accueil du CNSMD de Lyon, le soutien en résidence du Cube-Studio Théâtre d’Hérisson.

Création

Octobre 2018

Médias

Dates