Le Mur d’Hadrien

Monteverdi, illustre héritier des humanistes de la Renaissance, s’appuie sur la mesure et la maîtrise de l’art de son époque, pour explorer à travers le texte chanté, l’expression des affects, ce qui le mènera aux portes du grandiose baroque. Modèle du compositeur prospectif, inventeur de nouvelles façons de penser la musique, il n’hésitera pas à tordre son langage pour le rendre plus expressif, frappant, immédiat. Il fait partie de ces grands créateurs qui ont su enrichir l’humanité en s’aventurant sur des terres jusque-là inconnues.

L’empereur Hadrien a passé une bonne partie de son règne à freiner la politique expansionniste de ses prédécesseurs, pour fixer et consolider les frontières du gigantesque Empire romain. Ainsi, à partir de l’an 122, au nord de l’Angleterre, à peu près à la frontière de l’actuelle Écosse, il fait construire une immense muraille s’étendant d’une mer à l’autre, et destinée à décourager les assauts des farouches tribus du nord, autant qu’à accepter les limites de son propre territoire.

Qui étaient ces autres qui vivaient au-delà du mur ? Quelle était leur langue ? Que chantaient-il ? Il nous faut bien l’imaginer aujourd’hui…

Frontière imperméable, symbole du refus de l’inconnu que Monteverdi avait fermement surmonté à son époque et à sa manière, le mur d’Hadrien, encore visible aujourd’hui à l’état de ruine, nous avertit sur notre peur de ce qui est étranger, à l’heure où les replis identitaires recommencent à nous taquiner dangereusement…

FrédéricAURIER

Programme

Le Mur d’Hadrien de Frédéric Aurier (CM – Commande d’Etat)

Eridan de François Bernard Mâche

Monteverdi (arrangement pour quatuor à cordes et voix solistes, par Frédéric Aurier)

Distribution

Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu
Ensemble de Six Voix Solistes, Résonance Contemporaine (Alain Goudard)
Ensemble 20.21 (Cyrille Colombier)
Quatuor Béla
Direction : Bernard Tétu


QBéla_Photo_Le Mur d'Hadrien_Spirito_Ghislain MiratCréation

Le 28 mai 2013 à l’Espace Malraux, Scène Nationale de Chambéry pour le festival « Les Voix du Prieuré »
Reprises : Festival les Nuits d’Eté, Théâtre de Bourg en Bresse.

Production

La création de Frédéric Aurier est une commande de l’Etat

Production Spirito, en co-productions avec le Festival Les Nuits d’été, le Festival les Voix du Prieuré, le Quatuor Béla, les Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu (Spirito), Résonance Contemporaine, l’Espace Malraux Scène nationale de Savoie.

Ce programme est Aidé par Musique Nouvelle en Liberté