Musique Française : Frédéric Pattar | Henri Dutilleux | Claude Debussy

Quatuor no 2

Ce quatuor se décline en quatre parties, caractérisées par le fait que les instrumentistes du quatuor sont tours à tours solistes, accompagnés à chaque fois par le trio restant.

Les quatre soli dessinent une trajectoire en zigzag qui va de l’aigu vers le grave.

Par ailleurs, j’ai cherché à faire en sorte que le discours soit le plus fluide possible. Autrement dit, les éléments découlent les un des autres, comme si chaque nouvel événement était déjà présent de façon endogène dans ce qui le précède. Pourtant, tout au long de l’œuvre, un accord de trois notes, do-sol-ré, hauteurs de cordes à vide, reste présent. Apparaissant au sein de flux harmoniques torrentiels intégrant glissandi et micro-intervalles, cet accord fait office de substrat magnétique, permanent à toute l’œuvre.

F. Pattar

Compositeur français né le 24 novembre 1969 à Dijon, Frédéric Pattar porte particulièrement son attention sur l’articulation entre musique, texte, électronique et représentation visuelle. Sa musique expose un langage très contrasté : toujours tendue, sans concession mais ne se refusant pas à un certain lyrisme, elle recèle une véritable intensité dramatique. Éléments moteurs dans les œuvres de Frédéric Pattar, les flux rythmiques déferlent en vagues successives et viennent chahuter le tissu harmonique créant de la sorte des perspectives sonores aussi évidentes qu’inattendues. L’Instant Donné

Un fidèle compagnonnage lie les Béla au compositeur dijonnais Frédéric Pattar (1969). Sa pièce aux contours très ciselés instaure une sorte de théâtre de sons aussi inventif que subtil, donnant à chaque membre du quatuor un rôle soliste. Les sonorités con sordino évoluent dans des registres inhabituels, engendrant une chorégraphie de gestes et de figures sonores flexibles, qui captivent l’œil autant que l’oreille. Rien ne lasse dans cette « mise en scène » tirée au cordeau, à la faveur d’un engagement et d’une concentration de nos quatre « acteurs » qui forcent l’admiration.
Michèle Tosi, Resmusica


Programmes

  • En Quatuor
  • Frédéric PATTAR, Quatuor no. 2
  • Henri DUTILLEUX, Ainsi la Nuit
  • Claude DEBUSSY, Quatuor à cordes
  • En Quintette
  • Frédéric PATTAR & Lisa SAMUELS Drink Me, pour violoncelle et voix, par Noémi BOUTIN
    Commande du Festival Musiques Démesurées
  • Franz SCHUBERT, Quintette à deux violoncelles en ut majeur, avec Noémi BOUTIN
  • Frédéric PATTAR, Quatuor no. 2

QBela_Photo_Frederic Pattar

Création

Le 16 juillet 2015 au Festival Messiaen au Pays de la Meije
Le 21 août 2015 au Festival International des Quatuors en Lubéron

Production

Le Quatuor no. 2 de Frédéric Pattar est une co commande du Festival Messiaen au Pays de la Meije, du festival International de Quatuors en Lubéron, du Festival Sons d’Automne à Annecy, et du Quatuor Béla.

Médias

Revue de presse (PDF)
Une interview de Frédéric Aurier (PDF)
Un extrait du Quatuor no.2, enregistré par le CRR d’Annecy

Dates

    • jeudi 30 mars 2017, 20:30, Collégiale d'Ibos, avec le Parvis, Scène Nationale de Tarbes
    • jeudi 26 janvier 2017, 20:30, La Garance, Scène Nationale de Cavaillon
    • samedi 14 janvier 2017, 19:00, L'Entracte, Sablé sur Sarthe, au Grand Hôtel de Solesmes
    • mardi 29 novembre 2016, 20:30, Liban, Beyrouth, à l’auditorium Audi de l’ESA Business School
    • samedi 26 novembre 2016, 20:30, Théâtre de l'Archipel, Scène Nationale de Perpignan
    • samedi 10 septembre 2016, 16:00, Maison de Radio France, Studio 106, Paris
    • lundi 1 août 2016, Festival de Chaillol, La Bâtie-Neuve, Salle de la Tour
    • vendredi 12 février 2016, 20:30, ODE - Conservatoire de Vanves
    • samedi 28 novembre 2015, 20:30, Festival Sons d'Automne à Annecy, Salle Pierre Lamy
    • samedi 14 novembre 2015, 20:30, Scène Watteau, Nogent-sur-Marne
    • vendredi 25 septembre 2015, 20:30, Centre des Arts à Enghien les Bains
    • vendredi 21 août 2015, 18:30, Festival International de Quatuors en Lubéron, Abbaye de Silvacane (13)
    • jeudi 16 juillet 2015, 21:00, Festival Messiaen au Pays de la Meije, Eglise Notre-Dame de l’Assomption, La Grave