Benjamin Britten

Merci à Cédric Ménager, Michel Tabarand, et au Dôme Théâtre à Albertville