Schubert | D’Adamo : chronique dans Resmusica

QBéla_Logo-ResmusicaGuillaume Kosmicki, le 17 décembre 2018

Le Théâtre de Lorient accueille un spectacle d’une grande intensité construit autour du Quintette à cordes de , sublimé par un écrin composé par Daniel D’Adamo, Sur vestiges.

Tout commence de manière très subtile par des chuchotements, des glissements, des sifflements, des rebonds d’archets. est entrée en scène en pleine lumière, tandis que le l’encercle dans l’ombre pour l’interprétation de Sur vestiges, une commande faite à Daniel D’Adamo pour le spectacle. L’image de la mort n’est jamais loin, et les leviers de la crainte, de l’angoisse, du doute et du mystère agissent sur cette première partie très poétique. (…)

Lire la suite de l’article