Barbarie, retours, en mots et en images ..

Barbarie, retours sur la création à Musica :

Resmusica
Geneviève Charras
La Fleur du Dimanche
Baden Online 
Classique mais pas has been

Dans le Monde, retour sur notre concert à la Scala :

Prochains rendez-vous :

Le 16 janvier 2020 au Tandem, Douai 
Le 19 janvier à la Barcarolle, Saint Omer
Le 27 mars à la Biennale des Musiques Exporatoires, Théâtre de la Croix Rousse, Lyon
Le 31 mars à la MC 2: Grenoble, Festival les Détours de Babel
Le 2 mai au Théâtre de la Criée, Festival Les Musiques, Marseille
Le 17 septembre au Festival Bel Air, Scène Nationale de Chambéry


Photographies : Jean-Pierre Dupraz, lors des dernières répétitions, à la MC2: Grenoble

à propos du concert

Trois Frères de l’Orage, chez Klarthe :la presse en parle !

Dans la presse écrite

Le Monde

 

“(…)Ecrites pendant l’entre-deux guerres, ces partitions sont caractéristiques de l’esprit libertaire qui régnait alors dans les arts, surtout au cours des années 1920. Le Quatuor n°1 d’Erwin Schulhoff (1894-1942) est un chef-d’œuvre de subversion qui dompte son insolente vitalité dans une trouble perspective. Il ne s’agit plus d’orage mais de mirage. Tout aussi fantasque dans le registre de la suggestion champêtre, le Quatuor n°2 de Pavel Haas (1899-1944) relève aussi de la vision tandis que le kaléidoscopique Thème et variations de Hans Krasa (1899-1944) glisse de subtiles facéties dans un cadre classique. Chaque œuvre bénéficie d’une interprétation hallucinante de finesse qui présente le Quatuor Béla comme une formation de rêve pour tout compositeur.” Pierre Gervasoni

Archip-Elles : Diffusion du concert à la Radio !

Le 6 avril 2019, nous étions invités au festival Archipel à Genève, baptisé pour cette édition, en honneur aux compositrices, Archip-Elles.

Anne Gillot de la radio suisse, et son équipe étaient présents pour notre plus grande joie, voici donc une interview à propos des oeuvres de Ruth Crawford Seeger, Dahaé Boo, Chia Ying Lin, Meredith Monk et Kaija Saariaho, et le concert : pour écouter l’émission et le concert, cliquez sur le logo de la radio ou sur l’affiche du Festival !


Enregistrement/Appel à contributions : Schubert|D’Adamo

Nous sommes en ce moment, du 15 au 18 mars 2019, à la MC2 Grenoble, avec Noémi Boutin, pour l’enregistrement avec NoMadMusic, du quintette de Schubert et de Sur Vestiges, de Daniel D’Adamo, commande de la Belle Saison et de Proquartet.

Le son d’Hannelore Guittet est fabuleux.

Merci à ceux et celles qui se joindront à la production de ce disque, pour cela, cliquez sur le lien ci-dessous !

Schubert | D’Adamo : chronique dans Resmusica

QBéla_Logo-ResmusicaGuillaume Kosmicki, le 17 décembre 2018

Le Théâtre de Lorient accueille un spectacle d’une grande intensité construit autour du Quintette à cordes de , sublimé par un écrin composé par Daniel D’Adamo, Sur vestiges.

Tout commence de manière très subtile par des chuchotements, des glissements, des sifflements, des rebonds d’archets. est entrée en scène en pleine lumière, tandis que le l’encercle dans l’ombre pour l’interprétation de Sur vestiges, une commande faite à Daniel D’Adamo pour le spectacle. L’image de la mort n’est jamais loin, et les leviers de la crainte, de l’angoisse, du doute et du mystère agissent sur cette première partie très poétique. (…)

Lire la suite de l’article

Dentelle Mécanique

Aurelio Edler Copes, Back To Forward, avec Valeria Kafelnikov

  1. Back to forward Aurelio Edler Copes, avec Valeria Kafelnikov 13:46

Les Terres Fertiles, écho du concert aux Musiques Démesurées


Dans Bachtrack, retour sur les créations de Robert Pascal et de Jeremias Iturra, Ligeti et nos chères Musiques à Danser !

(…) Les Terres fertiles de Robert Pascal (…) Cette création initie un tellurisme ouvert sur l’attente d’une révélation qui se dérobe pour mieux éclater au grand jour. Une lecture inquiète dans ses respirations impromptues jusqu’à l’improbable. Un rythme qui s’étire et s’étonne en sifflements et halètements confondus sur d’impatients ostinatos, sur des Terres de contrastes et d’insistances, en quête d’horizons en constante mutation.

Les terres fertiles, créations et retrouvailles le 14 novembre à Clermont

Le mercredi 14 novembre 2018, au Petit Vélo, Musiques Démesurées


Musiques Démesurées 2018

Le programme de ce concert est le reflet de notre parcours de quatuor, et plus encore de mon propre itinéraire de compositeur. C’est pourquoi le ton et le style de ces œuvres sont très contrastés, et dessinent un paysage dans lequel chacun aura plaisir à s’égarer, nous l’espérons !

Un nouveau disque chez Béla Label : Le Mur d’Hadrien, de Frédéric Aurier

Quatuor Béla
Le Mur d’Hadrien
de Frédéric Aurier

Béla Label, BL03, automne 2018

par

Les Chœurs et Solistes de Lyon (dir: Bernard Tétu)
L’ensemble « Les Six Voix Solistes » (dir: Alain Goudard)
Anne-Emmanuelle Davy, Sophie Poulain, sopranos
Christel Boiron, Hélène Peronnet, mezzo-sopranos
Caroline Gesret, Isabelle Deproit – altos

L’ensemble 20.21. (dir: Cyrille Colombier)

Le Quatuor Béla

Bernard Tétu – direction musicale

  1. Le Mur d'Hadrien, extrait Frédéric Aurier 3:03

Le Mur d’Hadrien est une commande de l’Etat
Direction artistique – Jean-Philippe GROMETTO

Prise de son, montage et mixage – Pascal PERROT – Studio ALYS
Enregistré les 13 et 13 mars 2016 au Centre Artistique Départemental de Montmélian

La durée du disque est de 25’22


8,00€ TTC + Frais de port


Commandes pros : disques@quatuorbela.com

à propos du concert

Pentamerone, 5 épisodes radiophoniques en création !

qbela_logo_france-musique

Création Mondiale

Du 26 mars au 31 mars, diffusion sur France Musique en 5 épisodes d’une œuvre composée pour le Quatuor Béla par Dahaé Boo : PENTAMERONE.
Une commande de Radio France, une émission d’Anne Montaron.

Avant d’aller chercher les œufs que les cloches auront cachés dans votre jardin, ou votre salon, branchez votre transistor, et dégustez jour après jour un épisode nouveau de ce quatuor : le détail des diffusions de chaque épisode, et les liens pour les écouter en podcast, se trouvent ci-dessous !

Archipel, et son académie de Quatuor à cordes : jeunes écritures, à vous de jouer .. !

 

Archipel


Le festival Archipel à Genève organise
une académie de quatuor à cordes et de création,
du 18 au 25 mars 2018.

Aux cotés des compositeurs Michael Jarrell et Stefano Gervasoni, nous partagerons durant une semaine, avec le Quatuor Asasello, la création de 8 quatuors à cordes.

Jeunes amis, amies compositeurs & compositrices,
(de moins de trente ans..!)

nous invitons vos plumes, inventives et exigeantes,
à se manifester ! 

Elise Caron: ” Je ne vois pas pourquoi on jouerait quand on est enfant, et pas quand on est adulte”

QBela_Logo_FranceCulturePour écouter l’émission

Je ne sais pas parler de moi, c’est pour ça que j’aime raconter des histoires. J’aime imaginer que quelqu’un endosse la voix de personnages. Je traverse et j’espère rendre ce que je sens. Comme je ne suis assurée de rien, quelque chose de neuf vient. Suffisamment réfléchi pour que je me fasse une idée, et assez flou pour que l’interaction opère avec les musiciens.

Les voix qui racontent les histoires avancent avec des monticules de mots, et les féeries du dehors et du dedans. Et nous qui écoutons, recommençons quelque chose de l’enfance.

Mabinogion : des images depuis la Ferme du Hameau de la Berthe

Le Festival les Nuits d’Eté et nous, quatuor Béla, sommes frères et soeur depuis 17 ans, c’est à dire que depuis bien avant notre naissance en tant que Quatuor, nous étions amis et camarades de scène, ici, en Savoie.. Cette année, le festival a accueilli notre récital Beethoven et Janacek, et puis aussi, nos aventures galloises avec la merveilleuse Elise Caron. Le CG de Savoie, présent ce soir là, nous livre ces quelques images :

Ah le voilà, le fameux Torlav !

e6f019ca0d18e5950863c2c4a06d7c25[1]Samedi 25 mars, à l’Odyssée d’Eybens, pour le festival les Détours de Babel, le Quatuor Béla, la Soustraction des Fleurs, et une soixantaine de collégiens issus des collèges les Saules, Champollion, et de l’école de musique d’Eybens, collégiens, créaient Borg et Théa.

Julian au sein du quatuor, s’intéresse depuis bien longtemps à la pratique musicale enfantine et adolescente, alors nous avions à cœur d’apporter notre édifice au répertoire pour chœur d’enfants, par une œuvre qui nous rassemble et nous ressemble ! 

Les Folles Journées de Nantes : échos

QBéla_Logo_La-Croix

La Folle Journée a réservé une belle place à la musique américaine du XXe siècle dans laquelle s’est illustré le Quatuor Bela devant un auditoire médusé : il faut dire que « Black Angels », composé par George Crumb en pleine guerre du Vietnam, a de quoi secouer. Les musiciens jouent non seulement de toutes les sonorités et potentialité de leurs instruments respectifs, d’ailleurs amplifiés, mais aussi sur deux gongs et un clavier de verres remplis d’eau, que leurs archets caressent dans une symphonie interstellaire.

Une tournée en Colombie !

QBela_Logo_France-ColombieSur l’invitation de la Biblioteca Luis Ángel Arango de Bogota, dans le cadre de l’année France-Colombie, nous voici bientôt pour trois concerts, en Colombie – nous trépignons d’impatience !

Nous emmenons avec nous quelques unes des plus belles partitions du 20ème siècle, celles de Crumb, Dutilleux, Debussy, Ligeti et Bartok .. et les 20 verres en cristal joués dans Black Angels.

Mabinogion : Légendes galloises, avec Elise Caron

QBela_Image_Mabinogion_Donatien.Mary

Il y a quelques années de cela, l’auteur Arthur Lestrange, qui venait de voir notre concert avec Jean-François Vrod, “Retour sur le Coissard Balbutant“, nous accroche enthousiaste à la sortie du concert.

Il nous dit presque tout de go, cela fait des années que moi, franco gallois que je suis, je veux réaliser, écrire, mettre à la scène, ma version du Mabinogion, c’est avec vous que j’aimerais travailler.


Métamorphoses Nocturnes

  1. Quatuor no. 1 György LIGETI, Métamorphoses nocturnes 21:57
  2. Quatuor no. 2, mouvement no. 5 György LIGETI, Métamorphoses nocturnes 5:26

Christopher Trapani, Isolario: Book of Known Islands (2015)

Le titre fait référence aux livres vénitiens de Benedetto Bordone (XVIème siecle) et Coronelli (XVIIème) qui sont en fait des catalogues des cartes des îles. Bordone a tenté de représenter même toutes les îles connues à son époque, dont des images, très tôt, du Japon et des Caraïbes…

Je voudrais alors écrire une espèce de catalogue en parallèle: plusieurs mouvements « isolés » de 2-3 minutes qui représenteraient chacun une île. Chaque mouvement aura non seulement son propre caractère et son propre langage musical, mais également sa propre stratégie électroacoustique. Ch. Trapani

ENREGISTREMENT A LA MC2 Grenoble — Quatuor Béla, avec l’électronique de GRAME /Max Bruckert

Les Fantômes – Controtempo, Journal de bord – Quatrième journée

Les fantômes sont nombreux, à Rome — voilà des millénaires qu’ils s’y accumulent. À la Villa Médicis, qu’ils envahissent volontiers (on y croise quotidiennement Debussy, Berlioz, Balthus, Grisey et bien d’autres), ils ont profité de ce quatrième concert du Festival Controtempo, porté par le Quatuor Béla et le contrebassiste Florentin Ginot,